Presse Foires et Salons Plan du site

Dimplex / Professionnel / Détails techniques / Pompes à chaleur / Lexique Pompe à chaleur / explication des termes

Lexique Pompe à chaleur

C

Chauffage mural

Les chauffages muraux sont des systèmes de chauffage à basse température. A ce titre, ils sont parfaitement combinables à une pompe à chaleur. Comme la pièce est chauffée par de grandes surfaces, la température aller nécessaire ne dépasse que légèrement la température ambiante. L'intégration de surfaces à la périphérie de l'espace à chauffer dans la conception thermodynamique de l'installation fait du chauffage mural une solution intéressante.

Chauffage par le sol

Pourquoi un chauffage par le sol ? Les raisons expliquant l'utilisation de plus en plus fréquente de ce système de chauffage sont multiples. En comparaison avec les installations conventionnelles, le chauffage par le sol procure une chaleur douce et uniforme sur toute la surface du sol et donc un plus grand sentiment de confort. Les systèmes de

chauffage par le sol fonctionnent à basse température, économisant ainsi l'énergie. L'explication technique est la suivante : comme le sol dans son ensemble fait office de grande surface de chauffage, ces systèmes se contentent de températures aller d'eau chaude faibles (30 °C env.). La chaleur se répartissant de manière homogène dans la pièce depuis le sol, il suffit de 20 °C de température ambiante pour se sentir aussi bien que dans une pièce chauffée à 22 °C par un système conventionnel. L'un dans l'autre, un double effet d'économie de l'énergie. La température générale du système étant moins importante, les pertes thermiques sont limitées, ce qui permet d'économiser de l'énergie et des frais. Sans parler de la « perception individuelle de la chaleur », qui elle aussi réduit les coûts, car chaque diminution de 1 °C de la température ambiante provoque 6 % d'énergie consommée en moins.

Le revêtement du sol devrait être pris en considération dès la conception de l'installation de chauffage. Afin de limiter autant que possible les températures de départ maximales nécessaires, il est recommandé de donner la préférence à des matériaux de revêtement du sol de faible conductibilité thermique tels le carrelage. Ceci permet d'utiliser au mieux l'énergie. Et si le propriétaire devait par la suite changer le revêtement, la capacité de performance de l'installation de chauffage serait préservée, à condition bien sûr que le nouveau revêtement soit posé par un spécialiste.

En principe, il n'existe pas de limitation dans le choix du revêtement.

Sont appropriés :

  • le carrelage céramique
  • les pierres naturelles ou les dalles de béton
  • les revêtements textiles
  • le PVC
  • le linoleum
  • le parquet en aggloméré stratifié
  • le parquet en bois

Cheminée

Une pompe à chaleur n'a pas besoin de cheminée. Afin d'éviter de payer la redevance de ramonage, la cheminée peut être mise hors service, ou réservée au raccordement du poêle en faïence, attendu depuis longtemps.

En tout état de cause, nous vous recommandons d'informer votre ramoneur par écrit que vous avez modifié l'utilisation de votre cheminée et que vous avez installé une pompe à chaleur.

Coefficient de performance

Le coefficient de performance ou COP mesure l’efficacité des pompes à chaleur. Il ne doit néanmoins pas être confondu avec le rendement car, du point de vue du technicien, un rendement > 1 n’est pas possible !

Le coefficient de performance exprime le rapport entre la puissance calorifique émise par la pompe à chaleur et la puissance électrique d’entraînement du compresseur

Un coefficient de performance de 4,0 par ex. indique que la puissance calorifique utile est de quatre fois la puissance d’entraînement amenée.
Contrairement à l’indice de travail annuel, le coefficient de performance reflète uniquement la qualité du processus de pompe à chaleur. Il est mesuré en conditions de laboratoire suivant EN255 / EN14511. Le COP est analysé pour des situations de fonctionnement déterminées, c.-à-d. pour une température d’arrivée des sources de chaleur et une température aller du circuit d’eau chaude déterminées. A ce titre, A2/W35 signifie, pour une pompe à chaleur air/eau, que le coefficient de performance a été défini à partir d’une température extérieure de 2 °C et une température aller du circuit de chauffage de 35 °C.

Compresseur

Elément d'une pompe à chaleur permettant l'extraction et la compression des gaz. Cette compression provoque une augmentation notable de la pression et de la température du liquide frigorigène.

Condenseur

Echangeur thermique d'une pompe à chaleur dans lequel la liquéfaction d'un fluide de travail apporte de la chaleur à l'appareil consommateur.

Courant de chauffage

Les sociétés de production et de distribution d'énergie offrent, pour les systèmes électriques de chauffage de l'habitat et d'alimentation en eau chaude tels que les installations de chauffage par accumulation, direct et par pompe à chaleur, celles de ventilation et de climatisation et celles de production d'eau chaude, des tarifs particuliers bon marché, le courant de chauffage.

» Login