Presse Foires et Salons Plan du site

Dimplex / Professionnel / Détails techniques / Pompes à chaleur / Lexique Pompe à chaleur / explication des termes

Lexique Pompe à chaleur

M

Maison à faible consommation d'énergie

En Allemagne, la notion de maison à faible consommation d'énergie n'est pas fixée par la loi. Elle décrit bien plus une forme de bâtiment qui fut considérée il y a quelques années comme particulièrement moderne car respectueuse de l'environnement et qui constitue désormais la norme en matière de constructions nouvelles.

Valeurs indicatives de classification des bâtiments en fonction des caractéristiques de besoin en chaleur exprimées en kilowattheures par mètre carré et par année :

Maison à faible consommation d'énergie :

40 à 79 kWh/m²a

Maison « trois litres » :

16 à 39 kWh/m²a

Maison passive :

15 kWh/m²a max.

Maison « zéro énergie » :

0 kWh/m²a ou excédent d'énergie

Ouvrages existants,

en fonction de leur isolation :

80 à 300 kWh/m²a

Cette classification ne dit rien sur le type de construction de la maison à faible consommation d'énergie. Ainsi, un appartement d'une pièce à l'intérieur d'un bâtiment de taille importante disposant d'une grande fenêtre orientée au sud et ensoleillée peut fort bien avoir les qualités d'une maison passive sans que des mesures de construction particulières soient nécessaires.

Par contre, sur une maison non mitoyenne avec des surfaces extérieures importantes (chiens-assis, saillies, etc.), dont la face sud est ombragée par des bâtiments voisins ou des arbres et qui est exposée au vent d'ouest, les mesures d'isolation thermique nécessaires pour répondre à la « norme maison à faible consommation d'énergie » seront relativement onéreuses.

Maison passive

On appelle maison passive un ouvrage à faible consommation d'énergie dans lequel l'excellente qualité de l'enveloppe du bâtiment et de la technique de chauffage domestique permet de limiter le besoin en chaleur de telle sorte que non seulement le système de ventilation confortable et puissant assure une récupération très efficace de la chaleur, mais encore que les apports d'énergie « gratuits » suffisent à maintenir une température agréable.

Ces apports d'énergie gratuits sont les suivants :

énergie solaire rayonnée au travers de grandes fenêtres, chaleur diffusée par les personnes dans le bâtiment, chaleur émise par les pièces et les appareils de la maison.

Le reste minimal de besoin de chaleur peut être couvert par un réchauffement de l'air frais amené ou par la chaleur du soleil. Les caractéristiques principales suivantes d'une maison passive suffisent pour l'obtention de la norme maison passive :

  • les maisons passives sont disposées de manière optimale en fonction des points cardinaux ;
  • les maisons passives sont « super bien isolées » et étanches à l'air, et le coefficient de transfert thermique de leurs parties externes est extrêmement bas ;
  • une ventilation de confort (installation de ventilation automatique avec récupération de la chaleur) récupère 80 % env. de la chaleur de l'air vicié.

Mise en service des pompes à chaleur

Les coûts annuels d'exploitation des installations de chauffage par pompe à chaleur sont influencés par la pompe et la source de chaleur, mais surtout par le système de chauffage qui y est raccordé, l'installation d'exploitation de la chaleur. Ces trois éléments doivent être parfaitement adaptés les uns aux autres. C'est pourquoi nous recommandons de faire réaliser l'étude et la conception de l'installation de chauffage par pompe à chaleur (selon le manuel de conduite de projet et d'installation) et sa mise en service par des spécialistes formés.

Le but de la mise en service est de régler le dispositif de régulation de l'installation de chauffage par pompe à chaleur de manière optimale afin d'obtenir les températures de chauffage et d'eau chaude souhaitées par l'utilisateur à des coûts d'exploitation minimaux. Pour cela, les spécialistes de Dimplex et l'exploitant configurent le gestionnaire de pompe à chaleur ensemble.

» Login