Presse Foires et Salons Plan du site

Dimplex / Professionnel / Détails techniques / Pompes à chaleur / Lexique Pompe à chaleur / explication des termes

Lexique Pompe à chaleur

P

Pertes thermiques des gaz d'échappement

On appelle pertes thermiques des gaz d'échappement la chaleur qui se perd, avec les gaz d'échappement, par la cheminée. En Allemagne, cette valeur est mesurée chaque année par le ramoneur lors de sa visite annuelle d'évaluation des émissions, et consignée par écrit. Comme les pertes thermiques des gaz d'échappement ne se produisent que pendant les périodes de fonctionnement du brûleur, elle peut effectivement être considérée, dans toute son étendue, comme une perte de combustible.

Exemple : considérant une consommation de combustible de 4.000 l de fuel par an et des pertes thermiques des gaz d'échappement de 12 %, ceci correspond à 0,12 × 4.000 litres = 480 litres.

A vrai dire, la perte est en réalité plus importante encore. En effet, la mesure ne tient compte ni de la vapeur d'eau contenue dans les gaz d'échappement secs, ni de la chaleur de condensation correspondante. La vapeur d'eau constitue une perte de chaleur « latente » de 11 % env. dans le cas du gaz, et de 12 % (réels) dans celui du fuel. Les pertes thermiques des gaz d'échappement d'une chaudière au fuel se montent donc en réalité à 12 + 6 = 18 % et celles d'une chaudière au gaz à 12 % + 11 % = 23 %.

» Login